Yacht Class n°16 (mars-avril-mai 2019)

Yacht Club de Monaco


A l’occasion de la troisième Monaco Ocean Week qui se tiendra fin mars, il a été décidé qu’une journée entière serait consacrée au neuvième Symposium Environnemental du Yacht Club de Monaco, sur le thème : « Yachting, Laboratoire du Futur et Vecteur de préservation de l’Océan ».


Texte : Alain Brousse – Photos : DR


Incontestablement la Principauté de Monaco s’est engagée depuis plus d’un siècle dans la préservation de l’Océan. En 1911 le Prince Albert Ier crée ainsi l’Institut océanographique après avoir entamé la première de ses 28 campagnes océanographiques en 1885. De cet élan naît la Fondation Albert II de Monaco d’envergure internationale : « Pour sauver notre planète, pour faire changer un système qui la détruit peu à peu, nous avons besoin de toutes les idées, de toutes les volontés et de tous les moyens mobilisables… C’est notre responsabilité », selon les propres termes, on ne peut plus clairs, du Prince Albert II.
Parmi les nombreuses actions dédiées à la prise de conscience de l’importance de l’Océan pour les générations futures, la Principauté organise donc la troisième MONACO OCEAN WEEK du 24 au 30 mars prochains, dont le IXe Symposium Environnemental jeudi 28 mars. Cette semaine sera dédiée aux grandes problématiques de l’Océan. Cet événement très international réunira scientifiques, experts, ONG et sociétés civiles. La journée du jeudi 28 mars sera dédiée au Yacht Club de Monaco, à l’initiative de son Secrétaire Général, Bernard d’Alessandri, qui souhaite ainsi mobiliser en priorité les capitaines de super-yachts et leurs équipages, ainsi que les armateurs des unités de grande plaisance qui sillonnent toutes les mers du Monde.


Cette démarche s’inscrit dans les fondamentaux du Yacht Club
Témoigner / Recueillir / Partager des informations relatives aux innovations et à leur efficacité.
Sensibiliser armateurs et capitaines à la préservation de l’Océan et de sa biodiversité dans l’esprit de L’Art de Vivre la Mer du YCM
S’engager à respecter ces pratiques vertueuses pour « Naviguer Propre, Naviguer Mieux ».


Dans ce cadre, quatre grands thèmes seront débattus au fil de la journée :
Nouvelles destinations : Respect & Préservation des zones maritimes et côtières.
Maintenance courante au port et en navigation : Préservation, Entretien & Gestion des déchets solides / gazeux.
Escales portuaires & Mouillages durables.
Nouvelles énergies de propulsion : Voile, Électricité & Hydrogène.
Enfin, en soirée de ce jeudi 28 mars, S.A.S. le Prince Albert II remettra les premiers YCMExplorer Awards, puis une synthèse du IXe Symposium Environnemental sera proposée par Bernard d’Alessandri aux armateurs à l’occasion d’un dîner privé.



Trois questions à Bernard d’Alessandri – Secrétaire Général & Directeur Général du Yacht Club de Monaco


Comment est née cette idée de Symposium Environnemental, il y a une dizaine d’années ?

Représentant plus de 70% de la surface terrestre, la mer est notre avenir. Il y a encore quinze ans, nous pensions connaître 15 % à 20 % de la faune et de la flore sous-marines. Aujourd’hui, les scientifiques s’accordent à dire que nous connaissons moins de 1% de la microbiologie marine. C’est dire son potentiel ! Grâce à ses ressources, de multiples opportunités s’offrent à nous pour relever les défis de demain. La mer est surtout le terrain d’expression et de jeu privilégié de nos membres. Le Yacht Club de Monaco réunit aussi bien des jeunes qui découvrent la voile que des armateurs passionnés de navigations hauturières, des régatiers chevronnés. C’est aussi le carrefour de nombreux professionnels du yachting, toutes spécialités confondues. Nous avons donc, de ce fait, une cible captive à qui transmettre les valeurs essentielles qui guident la démarche environnementale de S.A.S. le Prince Souverain Albert II, Président de notre Club. Dans la continuité des symposiums économiques organisés en début d’année et qui ont pour particularité de permettre à nos membres armateurs de rencontrer les professionnels du secteur, le premier symposium environnemental a été organisé précisément à leur demande. Concernés par l’importance de préserver l’Océan pour les générations futures, ils souhaitaient s’informer sur les dernières innovations, notamment en matière de propulsion. Tel fut le sujet de ce premier dîner-débat, organisé dès 2011. Une démarche d’autant plus importante, que ce sont les armateurs qui bien souvent donnent l’impulsion et financent la recherche et le développement, preuve en est la technologie très avancée sur certains super-yachts. Leur implication est essentielle et le YCM se doit de les accompagner.

Comment le YCM pourra-t-il aider à la prise de conscience de la nécessité de respecter et de préserver les Oceans ?

Ce IXe Symposium Environnemental prend une importance particulière puisque nous avons décidé d’en faire un rendez-vous majeur d’une journée entière de la Monaco Ocean Week. Notre objectif prioritaire est de réunir le maximum de capitaines du Captains’ Club du YCM afin de leur présenter les grandes tendances en matière d’innovations dans le but d’abaisser l’impact environnemental des navigations de plaisance. Partout dans le Monde, des recherches sont réalisées, des innovations sont validées pour naviguer autrement. Nous souhaitons que le Symposium Environnemental, une fois par an, soit l’occasion de présenter ces nouvelles solutions aux capitaines en les mettant en contact avec leurs concepteurs. 

Sur quels critères allez-vous décerner les YCM Explorer Awards ? 

Créer des YCM Explorer Awards, c’est en quelque sorte célébrer l’esprit conquérant du Prince Albert Ier, qui passa toute sa vie à courir les mers à la recherche de la vérité scientifique. Je dirai que c’est dans les gènes du Yacht Club et il me tenait à cœur que nous puissions accompagner et favoriser le développement de La Belle Classe Super-yachts Explorer. Ensuite,c’est logique que de récompenser les armateurs qui font un effort particulier pour développer ce type de bateaux, comme nous récompensons les sportifs qui s’illustrent au plus haut des palmarès. Nous remettrons quatre Explorer Awards : Or, Argent, Bronze et « Coup de Cœur » grâce à un Jury présidé par Mike Horn sur le thème des fondamentaux du Club : Étiquette Navale – Préservation de l’Océan et de sa biodiversité – Innovation technologique, auxquels sont ajoutés trois critères spécifiques à La Belle Classe Explorer : Navigations exploratoires – Intérêt scientifique – Restitution – Témoignage – Médiation. 

 
 

Le magazine actuel