Présentation

Yacht Class n°15 (dec 2018/jan-fev 2019)

Sunreef Yachts


Le chantier Sunreef s’est imposé en quelques années comme l’un des acteurs majeurs dans l’univers très en vogue des catamarans de luxe, qu’ils soient à moteur ou à voile. Cette dernière famille fait l’objet d’une nouvelle gamme initiée l’an passé avec ce Sunreef 80, rejoint au dernier Yachting Festival de Cannes par les modèles 50 et 60, en attendant le 70 l’an prochain.


Texte : Christophe Varène – Photos : D.R


Ce développement démontre la bonne santé de ce constructeur qui annonce une progression de 30 % en chiffre d’affaires et en volume sur le dernier exercice, ainsi que la construction d’une nouvelle usine. Le salon de Cannes était donc l’occasion rêvée d’embarquer sur le navire amiral de cette flotte, le Sunreef 80.
Après avoir replié la grande passerelle électrique, le capitaine manœuvre depuis le flybridge : avec ses deux puissants moteurs de 280 ch et l’aide des propulseurs d’étrave placés dans chaque coque, la sortie – tout comme le sera l’entrée – du port surchargé de Cannes se déroule sans soucis. Avec cette motorisation, la vitesse de pointe dépasse les 11 nœuds, mais pour une consommation de carburant raisonnable, la vitesse de croisière se situe autour de 8 nœuds (à 1 550 tr/mn) pour une consommation de 12 l/h par moteur. Avec 6 000 l embarqués, l’autonomie envisageable est alors de 2 000 milles. Mais ce Sunreef étant un voilier, il est temps d’établir la voilure (358 m2 au près) : toutes les manœuvres – drisses, écoutes, prises de ris… – remontent au flybridge, ce qui ne demande pas un équipage pléthorique. L’envoi de la grand-voile nécessite un peu de temps, même en vitesse rapide du winch électrique que l’on aurait imaginé plus imposant. Le génois sur enrouleur se règle ensuite en quelques instants.


La faible brise, dans cette matinée paisible sur la baie de Cannes, ne permet pas d’apprécier les performances du Sunreef 80, mais le capitaine croate, fort de son expérience sur le convoyage de Gdansk, en Pologne, jusqu’en Méditerranée, – avec 40 nœuds de vent affrontés en mer du Nord ! – annonce plus de 10 nœuds au près avec 20 nœuds de vent, et des pointes à 15 nœuds dans le golfe de Gascogne. Depuis l’un des deux postes de barre, perché à plusieurs mètres au-dessus du niveau de la mer, on jouit d’une bonne visibilité, y compris sur les voiles grâce aux fenêtres du hard-top, mais la barre offre, dans ces conditions, des sensations limitées.


Cette navigation paisible donne la possibilité d’apprécier comme il se doit le confort du Sunreef 80, à commencer par ce flybridge, vaste pont supérieur où l’on trouve donc les postes de navigation, mais aussi un vaste solarium à l’arrière et une longue table avec banquettes et fauteuils pour des repas conviviaux en terrasse. En descendant d’un niveau par un large escalier, la promenade continue vers le pont avant. On emprunte un large passavant bien protégé par un haut pavois – ce dernier augmente le franc-bord et l’impression massive de la silhouette de ce grand catamaran, mais apporte un indéniable sentiment de sécurité dans les déplacements – pour atteindre la plateforme avant où se niche, légèrement en contrebas, un vaste salon avec banquettes et espace détente généreux. En repartant vers l’arrière, on admire l’espace arrière avec les deux larges jupes descendant vers l’eau et encadrant une belle plateforme relevable : l’endroit idéal pour savourer un moment de partage à l’heure du coucher de soleil.


L’accès à l’intérieur se fait par une baie vitrée dont l’ouverture est totale et l’on est aussitôt séduit par la clarté et l’élégance du design : les lignes sont claires, les coloris doux et le plafond habillé de bois compose avec le parquet un ensemble chaleureux et marin. Le jeu des lumières au plafond et sous les assises apporte du raffinement à l’ensemble. Le salon sur tribord se situe en vis-à-vis de la grande table accueillante pour une dizaine de convives. Un îlot central abrite un écran de télévision et une cave à vins. Dans la coque tribord, la suite armateur se taille la part du lion avec un couchage king size, un bureau, un sofa, un dressing dissimulé derrière une cloison décorative et une grande salle d’eau. Sur l’avant, les enfants disposent d’une belle cabine avec cabinet de toilettes indépendant. La coque bâbord abrite deux belles cabines invités vers l’avant, tandis que l’arrière accueille la cuisine et la cabine équipage. Partout les teintes sont douces, les matériaux élégants pour un ensemble raffiné. Une belle réussite.

Fiche technique

Longueur hors-tout
24,40 m
Largeur
11,50 m
Motorisation
2 x 280 ch
Capacité carburant
6 000 l
Eau
1 600 l
Surface de grand-voile
203 m2
Surface de génois
155 m2
Surface Gennaker
340 m2
Architecte naval
Sunreef Yachts
Designer extérieur
Sunreef Yachts
Designer intérieur
Sunreef Yachts
Constructeur
Sunreef Yachts (Gdansk – Pologne)

Le magazine actuel