Présentation

Yacht Class n°22 (sept-oct-nov 2020)

Arcadia Yachts


C’est ainsi que le chantier napolitain qualifie sa dernière création… Et, le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a du vrai. Tant pour l’espace offert par les différents ponts, et plus spécialement par le cockpit surdimensionné, que pour les installations qui rivalisent de luxe et de fonctionnalité. Avec en prime, l’originalité !


Texte : Philippe Leblond – Photos : DR


Trois ans après le Sherpa (60 pieds), voici son grand frère le Sherpa XL (78 pieds). Construit sur une carène à semi-déplacement, ce yacht à deux ponts (plus sunlounge) taquine la limite fatidique des 24 mètres qui marque l’entrée dans la grande plaisance et la réglementation qui va avec. Avant d’embarquer pour la visite, un mot sur le style Arcadia, marque pour laquelle on peut légitimement parler de style, que ce soit à l’endroit du concept, de la silhouette ou de la décoration intérieure. Chacun admettra que, des yachts du chantier napolitain, émane une forte personnalité. A commencer par cette étrave très arrondie au niveau de la ligne de pont, garante d’un grand volume habitable, et les superstructures, très structurées justement, avec leur forme en prisme et le gris « Arcadia » qui allège visuellement les hauts par contraste avec le blanc de la coque. Et, il y surtout, les grands roufs constitués de panneaux solaires… Au sein de la flotte Arcadia, le Sherpa XL se singularise encore davantage, reprenant l’architecture de son petit frère, clin d’œil au style « explorer », avec un immense cockpit arrière allant en s’abaissant vers la plateforme de bain. Son dessin a, une fois encore, été confié au studio milanais Hot Lab qui officie pour de grandes marques (Mondomarine, Baglietto, Oceanco, Heesen…).


Un cockpit vraiment XL


Marquant les 10 ans d’existence du chantier fondé par Ugo Pellegrino, le lancement du Sherpa XL au dernier Cannes Yachting Festival a donné lieu à une conférence de presse lors de laquelle, la formule « slow yachting concept » traduisait bien la philosophie d’Arcadia qui entend donner aux propriétaires de ses yachts, le temps de vivre la mer, tout en accordant une certaine importance aux économies d’énergie et au silence dans les zones de mouillage, avec le concours d’une grande surface de panneaux photovoltaïques réduisant l’usage des générateurs. Il a aussi été mis l’accent sur l’espace, et le grand Sherpa n’en manque pas, au-delà même de ce que l’on peut attendre d’un yacht de cette longueur. Avec près de sept mètres de large, il exploite sa carrure pour offrir un maximum d’espace à vivre. En effet, le XL met 221 m2 à la disposition des passagers. Dans cette débauche d’espace, le cockpit arrière tient le premier rôle avec 65 m2 ! De l’immense plate-forme de bain qui peut s’immerger hydrauliquement au mouillage, deux escaliers encadrant le solarium XXL mènent à un salon de pont spacieux et convivial, voisinant avec la salle à manger dont on ne saurait dire si elle est vraiment à l’extérieur ou à l’intérieur, dans la mesure où elle sert de trait d’union avec l’espace salon/timonerie lorsque sa grande baie vitrée est ouverte. S’il est un point sur lequel il faut insister, c’est la facilité de circulation à bord. Les coursives sont larges de même que les passavants, et le Sherpa XL est traité en demi-niveaux, nous épargnant le piège que constituent de longs escaliers pentus. Dans le salon, on apprécie les larges fenêtres à commandes électriques ainsi que la timonerie, à la barre (façon voilier) de laquelle le capitaine jouit d’un champ de vision qui n’a que peu d’équivalent.


Deux versions : trois ou quatre cabines


Un demi-niveau plus haut, on s’apprête à fouler le teck du sunlounge, véritable invitation à prendre le soleil et profiter d’une vue dominante sur le paysage marin au travers du bastingage chromé, tout en sirotant un long drink servi par le bar à portée de main. Une grande toile, tendue sur quatre robustes perches, peut à loisir ombrager l’ensemble des canapés et fauteuils. Quittons ce lieu propice à la contemplation pour redescendre deux niveaux et accéder à celui des rêves, à savoir les cabines où de très confortables couchages attendent les six ou huit passagers. Oui, car le chantier propose deux aménagements donnant le choix entre trois ou quatre cabines doubles. Celle du propriétaire (22 m2) occupe logiquement le centre du navire, soit au maître-bau, quel que soit le plan, au même titre que la VIP se situe vers l’avant, laissant la pointe à l’équipage (deux couchettes et une salle d’eau). Entre les deux, une ou deux cabines à lits jumeaux, chacune possédant sa salle d’eau. Dans le plan à quatre cabines, la cuisine se trouve dans le salon, tandis que la version trois cabines voit la cuisine descendre au pont inférieur et gagner en espace. Pour ce qui est du propriétaire, il bénéfice d’une très grande salle d’eau d’environ 8 m2 ! Quant à la décoration, elle instaure une ambiance luxueuse et feutrée, associant des matériaux nobles et épurés : claustras en bois, têtes de lit revêtues de cuir, moelleuses moquettes, cloisons et mobilier laqués à effet miroir, inox, éclairages raffinés… Et, comme à l’accoutumée, la finition est irréprochable.
Sur un plan plus technique, nous noterons la présence d’un profond garage pour une annexe semi-rigide de quatre mètres, en avant de la cale des moteurs, ouvrant sur tribord, ce qui est rarement le cas sur un yacht de moins de 24 mètres. Avec son dessin de carène optimisé et la transmission IPS des Volvo de 800 ch, la vitesse de pointe est de 20 nœuds (18 nds en croisière) et l’autonomie peut s’étendre à 1 400 milles, pour peu qu’on réduise l’allure à 10 nœuds. Arcadia estime à près de 30% l’économie en consommation, en comparaison de celle des yachts concurrents. Il existe également une version plus puissante toujours Volvo Penta, soit 2 x IPS1350 ou plus prosaïquement 2 x 1 000 ch pour une vitesse maxi de 23 nœuds.

Fiche technique

Longueur hors-tout
23,98 m
Largeur
6,98 m
Tirant d'eau
1,40 m
Capacité carburant
7 320 l
Eau
1 650 l
Matériau
polyester
Déplacement
-
Motorisation
2 x diesel Volvo Penta IPS1050
Puissance
2 x 800 ch
Vitesse maxi
20 nds
Autonomie à
10 nds : 1 400 milles
Architecte naval
Arcadia Yachts & Hot Lab
Designer extérieur
Arcadia Yachts & Hot Lab
Designer intérieur
Arcadia Yachts & Hot Lab
Constructeur
Arcadia Yachts (Torre Annunziata – Italie)
Importateur
Ocean Drive (Golfe-Juan)

Le magazine actuel