Présentation

Yacht Class n°24 (mars-avril-mai 2021)

Sanlorenzo Yachts


Trois talents se sont unis pour créer le petit frère du SX88 : Zuccon International Project, Luca Santella pour l’allure extérieure et Piero Lissoni pour les intérieurs. Le résultat final est un 23 mètres original qui captera une clientèle sensible au style contemporain et minimaliste.


Texte : Alain Brousse – Photos : DR


Ce modèle hérite donc totalement du concept du SX88. Aux commandes de son design extérieur qui exerce un indéniable pouvoir d’attirance et pour certains de séduction : Zuccon International Project et Luca Santella. Une certitude, à l’image de son grand frère, le SX88, le 76 se repère de loin tant il a un look caractéristique que l’on est tenté de qualifier d’Expédition, de « crossover » comme l’annonce le constructeur. Mais que l’on ne s’y trompe pas, il est avant tout conçu pour le plaisir dans des zones de navigation favorisées par une météo clémente de préférence. D’où l’innovante poupe, véritable terrasse sur la mer de 18 m2 qui sera annexée par les amateurs de baignades et de séances d’UV naturels. En navigation, celle-ci fait office de « parking » pour une annexe de quatre mètres et un jet-ski. A l’opposé, le pont avant avec son salon extérieur a aussi une fonction « farniente », en l’occurrence il offre un solarium. Enfin, sur le pont supérieur, le flybridge a bien des atouts, dont sa surface aux deux-tiers protégée par un hard-top en grande partie ouvrant. Deux versions : le salon avec une banquette en L ou la table repas pour six convives. Dans les deux cas l’arrière est tout à fait disposé à recevoir des transats. A noter que le seul poste de pilotage se trouve justement sur le fly, à tribord. Il est à l’abri des intempéries grâce à un pare-brise et des vitres latérales électriques.
Ses moteurs standards sont des diesels Volvo Penta de type IPS1050, soit 2 x 800 ch qui lui permettent de filer 21 nœuds à fond de régime. A 12 nœuds il approche les 500 milles d’autonomie.


Deux versions : deux ou quatre cabines


Les innovations les plus probantes sont sans conteste ses plans d’aménagements dans la version Piero Lissoni. A commencer par le pont principal conçu de telle façon que le salon, très ouvert sur le cockpit, que l’on découvre en premier, masque l’espace réservé à la salle à manger. Il est aidé dans cette tâche par l’escalier principal d’une blancheur immaculée, tout en rondeur et que nous ne sommes pas loin de considérer comme une œuvre de design. Comme sur le SX88, la table des repas est ronde (six convives) et elle partage ce lieu presque isolé avec un meuble cuisine appelé par les professionnels un « piano ». Côté décoration, force est de reconnaître à Piero Lissoni qu’il a un penchant très net pour le moderne et qu’il est même partisan du minimalisme. Pour sa part, le pont inférieur imaginé par l’architecte et designer italien ne favorise pas le nombre de cabines puisqu’il n’en possède que deux. Au centre, la master avec un lit king size perpendiculaire au bordé et faisant face à l’espace salle de bains, du coup très stylisé, à l’avant la VIP, avec de la même façon, un lit adossé au bordé. Bien évidemment chaque cabine dispose de sa propre salle de bains. Entre elle, l’espace a été aménagé avec un salon. Cette version convient à une famille de quatre personnes. Heureusement, il existe un autre modèle avec un pont inférieur plus conventionnel, « riche » de quatre cabines : master, VIP et deux invités. Dans tous les cas, le SX76 comprend une cabine équipage avec deux bannettes et un coin indépendant douche-toilette.
Si le SX76 obtient un succès similaire au SX88 (déjà treize exemplaires vendus depuis 2017), cela prouvera que Sanlorenzo a joué la bonne carte. Une certitude : avec ce 76 pieds audacieux, le chantier a apporté un sang neuf dans le segment des moins de 24 mètres.

Fiche technique

Longueur hors-tout
23,75 m
Largeur
6,60 m
Tirant d'eau
1,65 m
Capacité carburant
4 500 l
Eau
1 300 l
Matériau
polyester et composite carbone
Déplacement
en charge : 64 t
Motorisation
2 x Volvo Penta IPS1050
Puissance
2 x 800 ch
Vitesse maxi
21 nds
Autonomie à
16 nds : 327 milles
Prix
HT : 4 250 000 €
Architecte naval
Sanlorenzo
Designer extérieur
Zuccon International Project et Luca Santella
Designer intérieur
Piero Lissoni
Constructeur
Sanlorenzo Yachts (La Spezia –Italie)
Importateur
Sanlorenzo France (Golfe-Juan) Sanlorenzo Monte-Carlo (Monaco)

Le magazine actuel