Présentation

Yacht Class n°21 (juin-juil-août 2020)

Privilège Marine – HANSE GROUP


Le chantier Privilège lance le 510 Signature dans une filiation logique avec le Série 5, mais il y apporte des retouches très valorisantes en termes de conception, de finitions et d’agrément de vie à bord.


Texte : Christophe Varène – Photos : DR


Installé aux Sables-d’Olonne, en Vendée, depuis 1985, le chantier Privilège Marine, connu autrefois sous les noms de Jeantot Marine et d’Alliaura Marine, fait aujourd’hui partie du groupe allemand Hanse. Cette nouvelle étape dans la vie de ce constructeur passe par une refonte de sa gamme : pour remplacer le Série 5 construit à 23 exemplaires, Privilège lance le 510 Signature, avant l’arrivée prochaine du 580 Signature. Pas question de faire du passé table rase, mais plutôt s’appuyer sur un savoir-faire combinant les connaissances de Privilège dans l’univers du catamaran et les méthodes rigoureuses de Hanse, tenir compte des retours d’expérience des propriétaires de la marque et faire confiance au cabinet d’architecture de Marc Lombard et au studio de design de Franck Darnet, fidèles collaborateurs. Aussi, en termes de lignes, le 510 Signature ne se distingue pas franchement de son prédécesseur – en dehors sans doute de surfaces vitrées plus importantes au niveau du rouf – mais ce qui ne se voit pas contribue souvent à l’agrément et aux performances d’un voilier.


Renforcer la sécurité à bord

Le chantier ne trahit donc pas son ADN, mais cherche à l’améliorer, à le valoriser à chaque nouvelle unité. Parce que les Privilège sont destinés aux grands voyages, ils bénéficient d’une construction solide, encore améliorée avec l’application des méthodes allemandes du groupe Hanse, et un important travail a été effectué pour réduire le poids des coques, bien sûr pour augmenter la vélocité du bateau, mais plus encore pour accroître sa capacité de chargement et d’équipement, un atout majeur lorsque l’on se destine aux longues navigations. La sécurité à bord compte aussi parmi les axes majeurs de développement d’un voilier de ce type, et la hauteur des balcons, les trois étages de filières et les mains courantes sur le rouf autorisent des déplacements faciles, quand bien même les catamarans possèdent la réputation de naviguer à plat et avec stabilité. Les capots flush sur le pont, le large passage derrière le cockpit et les vastes plateformes arrière contribuent aussi à faciliter la circulation à bord.Le poste de barre, situé à mi-hauteur, bénéficie d’un siège biplace, d’une nouvelle ergonomie et d’une meilleure protection avec un pare-brise haut et enveloppant. Depuis cette situation stratégique, le skipper peut gérer presque en solo l’ensemble des éléments de navigation : devant la grande barre à roue, il dispose d’un équipement électronique complet et lisible en un clin d’œil, des commandes moteurs et de l’ensemble des manœuvres des voiles repris sur des winches électriques. Il est d’ailleurs à noter que dans la mesure du possible les retours de drisses passent désormais sous le pont. Un solide hard-top auquel on peut adjoindre des panneaux de toile latéraux permet de rendre cet espace fermé pour affronter les difficiles conditions météo de certaines régions du globe.


Un cockpit très accueillant

Le confort de la vie à bord a fait l’objet de soin particulier et le cockpit fait montre de convivialité avec sa banquette arrière et sa table pouvant accueillir huit convives. Toujours dans l’optique de larguer les amarres sur de longues périodes, on y trouve deux espaces de stockage supplémentaires. De plus, fort de ses 35 ans d’expérience, Privilège Marine, au travers de son service client, accompagne les futurs propriétaires dans leur choix pour personnaliser chaque bateau. Sur le premier 510 Signature, on trouve donc un barbecue dans le cockpit arrière. L’accès au carré se fait par une baie à large ouverture. Les ouvertures, on l’a déjà dit agrandies, augmentent la luminosité et l’impression de volume. Tout de suite à gauche en entrant, le poste de navigation avec table à cartes réunit tous les contrôles du bord, que ce soit pour la navigation ou les aspects techniques. Son emplacement le met à proximité du poste de barre extérieur pour une meilleure communication entre navigateur et barreur. Un salon avec table télescopique occupe la partie tribord du carré alors que la cuisine se trouve en vis-à-vis. En forme de U pour une utilisation plus facile en navigation, elle se trouve en léger contrebas ce qui permet de conserver une bonne visibilité sur l’extérieur.Atout non négligeable : le semi-customSi différents aménagements sont proposés pour les coques (quatre cabines et quatre salles d’eau, une suite propriétaire et trois cabines…), la version avec suite armateur occupant tout l’espace du rostre avant, d’un bord sur l’autre, semble la plus attractive, toujours pour un programme de croisières hauturières. Cette configuration permet d’avoir une « chambre » centrale un peu en hauteur, avec un couchage king size, de nombreux hublots (rouf, coques, pont), une belle salle d’eau à tribord avec double vasque et cabine de douche indépendante, ainsi qu’un dressing et des toilettes séparées à bâbord. La disposition sur la largeur du catamaran apporte un véritable bénéfice en surface et en volume comparativement à une utilisation plus courante de la longueur de coque. Les deux cabines invités, situées dans les parties arrière des coques, comprennent un lit double positionné en transversal et une cabine de douche indépendante du cabinet de toilette. Chaque aménagement peut aussi faire l’objet de discussion avec le service semi-custom du chantier pour que chaque Privilège 510 Signature reflète bien les personnalités et les envies de chaque propriétaire.

Fiche technique

Longueur hors-tout
17,06 m
Largeur
7,98 m
Tirant d'eau
1,57 m
Motorisation
2 x 55 ch diesel
Capacité carburant
800 l
Eau
600 l
Matériau
polyester
Déplacement
16,8 t
Surface de grand-voile
88 m2
Surface de génois
53 m2
Prix HT
à partir de 1 475 000 €
Architecte naval
Cabinet Marc Lombard
Designer intérieur
Darnet Design
Constructeur
Privilège Marine (Les Sables-d'Olonne)

Le magazine actuel