Présentation

Yacht Class n°19 (dec 2019/jan-fev 2020)

Mangusta – Overmarine Group


Bien que présentant une architecture à trois ponts, ce superbe coursier des mers, conserve des éléments de style des grands Open haute performance qui ont fait la renommée de la marque. Du confort et de l’espace en plus.


Texte : Philippe Leblond – Photos : DR


Cette coque aux lignes dynamiques, ce pare-brise et ce roof de timonerie profilés ne sont pas sans rapport avec l’ADN sportif du chantier Overmarine. Le constructeur de Viareggio fait depuis longtemps référence pour ses superyachts d’architecture « open », associant luxe et vitesse, et le GranSport 45 conserve quelques signes distinctifs de cette identité, en les transposant ici sur une carène à semi déplacement surmontée de superstructures plus généreuses. Ce yacht de 45 mètres, plutôt véloce construit intégralement en aluminium, répond à un programme semi-custom, offrant, concernant ses aménagements, une grande liberté de choix à l’armateur. Et pour preuve, l’épouse de ce dernier, dans le cas du GranSport 45 exposé au Cannes Yachting Festival puis au Monaco Yacht Show, a été largement impliquée dans l’élaboration de la décoration intérieure auprès du studio de design du chantier.


La suite armateur possède son balcon privé


Embarquons par la passerelle hydraulique qui surplombe la vaste plate-forme de bain, sur laquelle s’ouvre un beach-club encore plus spacieux puisque, fort de ses flancs latéraux ouvrants, il propose jusqu’à 75 mètres carrés d’espace « détente », avec vue imprenable sur la mer. Du grand cockpit arrière, sur lequel nous prenons pied, deux larges escaliers sécurisés par des portillons inox y descendent. Mais poursuivons sur le pont principal, via l’ample baie ouvrante du salon. Ce dernier est généreusement vitré, du sol au plafond, afin de favoriser le contact visuel avec la mer – même lorsqu’on est assis sur les canapés – et de laisser pénétrer un maximum de lumière naturelle. Le mobilier moderne s’intègre parfaitement dans les formes géométriques de cette réception où l’on note l’absence de salle à manger. Un souhait des propriétaires qui désiraient une séparation des fonctions au profit d’un salon principal plus spacieux et, sur le pont supérieur, d’une grande table carrée (en marbre noir du Kenya) pour douze convives. La visite se poursuit vers la suite armateur, laquelle offre 48 m2 de luxe et de volupté, avec balcon privé, grand dressing (adossé à la cabine du capitaine à partir de laquelle un escalier dédié mène à la timonerie située au-dessus), bureau, et deux salles de bain occupant toute la largeur, avec douche à l’italienne et baignoire thalasso. Originalité : une fenêtre zénithale laisse passer la lumière au travers du fond du grand jacuzzi (sept personnes) situé sur le pont supérieur, à l’avant, en compagnie de deux grands solariums et d’un long sofa en C.


Sur le flydeck, une salle à manger extérieure


Justement, ce pont supérieur qui accueille aussi la timonerie, propose également la fameuse salle à manger ouvrant sur un grand sundeck, où l’on trouve cette fois une grande table circulaire, si l’on préfère prendre son repas à l’extérieur, un bar/cuisine, deux canapés en face à face et quatre confortables transats.
Descendons au pont inférieur pour découvrir l’espace dévolu aux invités, et à la famille. Dans le cas de cette dernière, l’armateur a opté pour une cabine « enfants » avec deux fois deux lits superposés. Un détail décoratif ne manque pas de surprendre : la cloison en tête des lits est entièrement revêtue de jouets en peluche ! Plus sobrement décorées, les trois autres cabines accueillent les invités avec deux formats : « VIP » à grand lit double, ainsi qu’une « twin ». Chacune de ces cabines bénéficie, bien sûr, de sa propre salle de bain où le marbre est taillé pour jouer le premier rôle. Pour prendre soin des 12 passagers le GranSport 45 peut embarquer jusqu’à sept membres d’équipage qui se répartissent dans quatre cabines, celle du capitaine, se situant sur le pont principal, entre la cuisine et la suite propriétaire.


Une autonomie transatlantique


Grâce à ses trois puissants MTU (7 800 ch au total), dont celui du centre relié à un hydrojet Kamewa, le GranSport 45 est capable d’atteindre 26 nœuds à plein régime et d’étendre son autonomie à 3 500 milles en réduisant l’allure à 11 nœuds. Cela fait de lui un yacht potentiellement transatlantique, et lui garantit un minimum de haltes à observer dans les ports méditerranéens qui seront très fréquentés à l’occasion de ses croisières estivales. Par ailleurs, sa transmission jet couplée au moteur central est sensée le faire naviguer à 8 nœuds encore plus silencieusement (les deux autres moteurs étant coupés), les stabilisateurs électroniques Humphree assurant un parfait équilibre latéral à ces allures modérées. Et, à l’approche des zones de mouillages, le tirant d’eau réduit de ce Mangusta (seulement 2,20 m) lui permet d’investir des lieux de baignade proches des rivages. Fort de ses nombreux atouts, il rejoint les 33 et 54 de la série GranSport, gamme « intermédiaire » d’Overmarine entre les lignées Maxi Open (sport avec carène planante) et Oceano (voyage avec carène à déplacement).

Fiche technique

Longueur hors-tout
45,30 m
Largeur
8,60 m
Tirant d'eau
2,20 m
Capacité carburant
15 600 l
Eau
3 100 l
Matériau
aluminum (coque et superstructures)
Déplacement
à pleine charge : 310 t
Puissance
3 x MTU 2 600 ch diesel
Vitesse maxi
26 nds
Autonomie à
en croisière à 11 nds : 3 500 milles
Architecte naval
Pierluigi Ausonio
Designer extérieur
Alberto Mancini /Overmarine Group
Designer intérieur
Overmarine Group
Constructeur
Overmarine Group (Viareggio)
Importateur
Overmarine Group (Port Camille Rayon - Golfe-Juan)

Le magazine actuel